Contenu

x

Moteur de recherche interne

Grenoble Institut des Neurosciences Grenoble Institut des Neurosciences

  • Youtube
  • Linkedin
  • Twitter

Accueil > Science pour tous > Comprendre la recherche > Les métiers du GIN

Accéder au plan complet du site

Les métiers du GIN



Le GIN mutualise des compétences et des ressources venant de plusieurs organismes liés à la recherche. Au sein de ce centre de recherche Inserm, se trouve de fait, du personnel de l’Inserm, mais aussi du CNRS (Centre national de la recherche scientifique), du CEA (Commissariat à l'Energie Atomique et aux Energies Alternatives), du CRSSA (Centre de recherches du service de santé des armées), du CHU Grenoble Alpes (Centre Hospitalier Universitaire) et de l’UGA (Université Grenoble Alpes).

Cette mutualisation des acteurs, participe de la transversalité des domaines de recherche et facilite les interactions entre recherche fondamentale, clinique et appliquée des neurosciences. Ainsi, les chercheurs bénéficient de la proximité du CHU pour certaines expérimentations, et des chercheurs extérieurs sont régulièrement présents pour enrichir l’activité des 250 personnes travaillant au GIN.

  • DIRECTEUR : Il prend toutes les décisions relatives à l’institut, et est assisté par une directrice adjointe. Dans le cas du GIN, il est aussi le directeur d’une des équipes de recherche.

  • CHERCHEUR : C’est une personne titulaire d’un doctorat (ayant soutenu une thèse) avec au moins huit années d’études après le bac. Plusieurs profils de chercheur existent au GIN :

    • le chercheur qui consacre tout son temps à la recherche
    • l’enseignant chercheur qui consacre une partie de son temps à l’enseignement universitaire et l’autre partie à la recherche
    • le clinicien qui exerce le métier de chercheur parallèlement à une pratique de médecin-hospitalier

D’autres statuts sont assimilés au métier de chercheur. Ils correspondent à des échelons différents, et parfois à des métiers différents.

Le DIRECTEUR DE RECHERCHE correspond au grade le plus élevé (pour le corps des enseignants-chercheurs, son équivalent est le Professeur d’Université). Il est souvent responsable d’une équipe, avec les expérimentations menées et les résultats produits. Une partie de son temps est donc consacrée à la gestion humaine, financière et matérielle du sujet traité par son équipe.

L’INGENIEUR DE RECHERCHE est titulaire d’une thèse et intégré à une équipe. Il développe généralement son propre sujet au sein de l’équipe, mais avec une dimension technique. Dans certaines situations, il peut être amené à encadrer des doctorants.

Les DOCTORANTS (en cours de thèse) ou les POST-DOCTORANTS (titulaires d’une thèse et en CDD dans l’institut) sont également assimilés au corps des chercheurs.

  • INGENIEUR D'ETUDES : Cette personne a un minimum de cinq ans d’études, parfois une thèse, et occupe un poste à responsabilité sur des technologies de pointe. Au GIN ces personnes sont par exemple responsables des plateformes de microscopie optique ou électronique et sont garantes de leur bon fonctionnement. Experts dans ce domaine, les ingénieurs d’étude interagissent avec le chercheur afin de définir les technologies pertinentes pour ses expérimentations. Ils gèrent l’ensemble de la plateforme et assurent une veille technologique pour définir les investissements nécessaires à l’amélioration de la plateforme. Leur travail consiste aussi à mettre en œuvre les besoins techniques des équipes de recherche, en développant de nouvelles méthodologies ou protocoles.

  • TECHNICIEN : Son parcours universitaire est plus court mais spécialisé dans des techniques essentielles à l’efficacité des expérimentations de recherche. Ses activités sont multiples, et il peut être soit intégré à une équipe de recherche, soit à une plateforme. En animalerie par exemple, les techniciens veillent au bien-être des animaux (hygiène, nourriture, environnement) et au bon déroulement des expérimentations.

  • GESTIONNAIRE : Généralement titulaire d’un BTS, cette personne occupe une tache administrative et transversale. Elle interagit avec les équipes de recherche pour gérer ce qui concerne les contrats, les crédits, l’organisation des missions et le soutien logistique. Au GIN, les gestionnaires s’occupent simultanément de plusieurs équipes, mais sont rattachées à celle de la Direction.

  • RESPONSABLE RESSOURCES HUMAINES : Cette personne supervise toutes les questions touchant aux ressources humaines de l’institut. Au GIN, elle est également Responsable Administratif et Financier.

  • AGENT D'ACCUEIL : Personne centrale du bâtiment, l’agent d’accueil ne se contente pas d’accueillir le personnel où les visiteurs. Il gère aussi le bon fonctionnement de l’ensemble du bâtiment en ce qui concerne les aspects matériels comme le mobilier, l’éclairage, le ménage, les badges d’accès, le tri et l’expédition des déchets spécifiques et les stationnements. Il est également en charge de la réception du courrier, des commandes ainsi que de l’expédition.

  • RESPONSABLE SERVICE TECHNIQUE : Il assiste l’agent d’accueil dans toutes les activités d’entretien et de maintenance du bâtiment. Il gère aussi l’accueil des entreprises et possède un atelier lui permettant de réaliser les simples travaux d’aménagement (pose d’étagère, changement des ampoules...).

  • RESPONSABLE LAVERIE : Cette personne est en charge du fonctionnement des appareils techniques pour lesquels il est nécessaire d’être formé et habilité : comme l’autoclave et la « poupinelle » (appareils utilisés pour la stérilisation). Elle s’occupe aussi de stériliser et nettoyer les ustensiles utilisés par les équipes de recherche, et du nettoyage de certaines salles spécifiques.
 
Mise à jour le 21 octobre 2016

Membres
Associés renforcés
Associés simples