Contenu

x

Moteur de recherche interne

Grenoble Institut des Neurosciences Grenoble Institut des Neurosciences

  • Youtube
  • Linkedin
  • Twitter

Accueil > Recherche > Équipes de recherche

Accéder au plan complet du site

Les équipes de recherche

Le Grenoble Institut des Neurosciences est composé de 13 équipes de recherche dont 5 émergentes* qui se consacrent à l’étude des processus physiologiques ou pathologiques du système nerveux et au développement de techniques innovantes pour les explorer.
 

  • Équipe "Dynamique et Structure du Cytosquelette Neuronal" dirigée par Isabelle ARNAL et Annie ANDRIEUXL'objectif de l'équipe « Dynamique et Structure du Neuro-Cytosquelette » est d’élucider les mécanismes gouvernant l'organisation du cytosquelette dans le développement et la plasticité des neurones, et de comprendre comment ces mécanismes sont dérégulés en conditions pathologiques. [+]
  • Équipe "Neuroimagerie Fonctionnelle et Perfusion Cérébrale"dirigée par Emmanuel BARBIERL’équipe « Neuroimagerie fonctionnelle et perfusion cérébrale » travaille au développement de techniques innovantes d'acquisition et d'analyse en imagerie et spectroscopie par Résonance Magnétique Nucléaire (IRM et SRM) et sur leurs applications précliniques et cliniques en neurosciences (voir sur researchgate). [+]
  • Équipe "Cerveau, Comportement et Neuromodulation" dirigée par Julien BASTINL’équipe « Cerveau, Comportement et Neuromodulation » se focalise sur la compréhension de mécanismes physiopathologiques communs à différentes pathologies psychiatriques et neurologiques. [+]
  • Équipe "Régulation traductionnelle en conditions normales et pathologiques" *dirigée par Stéphane BELINComprendre comment la régulation de la traduction et son effecteur principal, le ribosome, peuvent contrôler des mécanismes cellulaires essentiels tel que la survie et de croissance neuronale mis en place au cours du développement et/ou après une lésion dans le but de promouvoir la régénération du système nerveux central. [+]
  • Équipe "Neuropathologies et Dysfonctionnements Synaptiques" dirigée par Alain BUISSONL’équipe « Neuropathologie et Dysfonctionnements synaptiques » développe un projet visant à caractériser les mécanismes moléculaires sous-tendant les atteintes précoces de la maladie d’Alzheimer en se focalisant sur la synapse comme première cible de la maladie. [+]
  • Équipe "Physiopathologie de la Motivation" *dirigée par Sébastien CARNICELLAL’objectif principal de notre groupe est de comprendre les mécanismes physiopathologiques qui sous-tendent le développement de symptômes neuropsychiatriques associés aux maladies neurodégénératives comme la maladie de Parkinson (MP). [+]
  • Équipe "Vieillissement cérébral et thérapies" *dirigée par Michael DECRESSACDéchiffrer les signaux moléculaires qui gouvernent la sénescence neuronale et Élucider les mécanismes pathogéniques responsables de maladies neurodégénératives liées à l’âge telle que la maladie de Parkinson. [+]
  • Équipe "Implants Neuronaux sans Fil" *dirigée par Clément HEBERTEn cours de rédaction... [+]
  • Équipe "Progéniteurs neuraux et pathologies cérébrales" dirigée par Sandrine HUMBERTComprendre comment une protéine d’échafaudage telle que la huntingtine (dont la mutation est à l’origine de la maladie de Huntington) coordonne les mécanismes cellulaires et moléculaires gouvernant la division cellulaire de progéniteurs neuraux et leur différenciation au cours du développement embryonnaire et chez l’adulte. [+]
  • Équipe "Myologie cellulaire et Pathologies" dirigée par Isabelle MARTYL’équipe « Myologie cellulaire et Pathologies » a développé un réseau de recherche bioclinique permettant des interactions fortes entre recherches fondamentale et clinique en lien avec des maladies rares liées à des défauts de la contraction musculaire. [+]
  • Équipe "Système nerveux central : du développement à la régénération" *dirigée par Homaira NAWABIComprendre les mécanismes cellulaires de survie et de croissance neuronale mis en place au cours du développement et/ou après une lésion dans le but de promouvoir la régénération du système nerveux central et la récupération fonctionnelle après une blessure. [+]
  • Équipe "Dynamiques intracellulaires et neurodégénérescence" dirigée par Frédéric SAUDOUL’équipe « Dynamiques intracellulaires et neurodégénérescence » a mis en évidence que la protéine huntingtine remplit une fonction cruciale dans la régulation de la dynamique intracellulaire, notamment le transport axonal (en particulier du BDNF, un facteur neurotrophique) et la ciliogenèse (les cils sont des structures jouant un rôle primordial dans la signalisation intracellulaire en réponse à des modifications du milieu extérieur et dans la circulation des fluides). [+]
  • Équipe "Neurotechnologies et Dynamiques des Réseaux"dirigée par Blaise YVERTEn cours de rédaction... [+]


Mise à jour le 26 février 2021

Membres
Associés renforcés
Associés simples