Contenu

x

Moteur de recherche interne

Grenoble Institut des Neurosciences Grenoble Institut des Neurosciences

  • Youtube
  • Linkedin
  • Twitter

Accueil > Nous rejoindre > Sujets de thèse

Accéder au plan complet du site

Allocation doctorale de 3 ans sur contrat ANR en Neurobiologie

Nous proposons un CDD de 3 ans financé par le contrat ANR « MetaPark » pour effectuer un doctorat au Grenoble Institut des Neurosciences (GIN), Inserm 1216 – Université Grenoble-Alpes dans l’équipe « Brain Aging and Repair » dirigé par le Dr. Mickael Decressac.

Le GIN comprend 12 équipes dédiées à la recherche en Neurosciences qui collaborent avec des plateformes technologiques de haut niveau (IRM, microscopie photonique, micro-fluidique… etc) et plusieurs équipes cliniques. La thématique de notre équipe concerne les maladies du cerveau liées au vieillissement et plus particulièrement la maladie de Parkinson qui affecte environ 10 millions de personnes dans le monde et dont la cause de la forme sporadique (90% des patients) reste à ce jour inconnue.

Nous cherchons à élucider les mécanismes cellulaires et moléculaires qui font basculer les neurones d’un état de sénescence physiologiques vers un stade pathologique. Des résultats récents de notre groupe suggèrent que des voies métaboliques majeures seraient impliquées dans le développement et la progression de maladies neurodégénératives liées à l’âge telle que la maladie de Parkinson. Nous souhaitons utiliser une approche translationelle afin de répondre à cette question. Nous disposons d’une large gamme de modèles d’étude comprenant des lignées cellulaires, des cultures primaires de neurones, le nématode c. elegans, des rongeurs dont des lignées transgéniques, et des tissues de patients. A ces outils, nous combinons des approches standards telles que l’analyse comportementale et histologique, le western blot, la biochimie et la biologie moléculaire, mais également des techniques de pointe telles que la microscopie super-résolution, les vecteurs viraux, Crispr-Cas9 et la reprogrammation cellulaire.

Le doctorant sera chargé d’exécuter des expériences sur des modèles in vitro et in vivo mais également d’analyser des échantillons humains.

Nous recherchons un(e) étudiant(e) motivé(e) pour réaliser cette thèse en Neurosciences. Le candidat doit avoir obtenu un Master 2 en Neurosciences (ou domaine apparenté) et doit être capable d’entretenir une excellente interaction avec ses collègues. Un grand sens de l’organisation et des responsabilités est nécessaire, ainsi qu’une bonne aisance en anglais écrit et parlé. Le poste est à pourvoir à partir de Septembre 2018.

Le/la candidat(e) sera inscrit(e) à l’école doctorale « Chimie et Sciences du Vivant » de la communauté Université Grenoble-Alpes.

Merci d’envoyer votre CV avec une lettre de motivation avec les noms et emails de 2 personnes de référence (ne pas inclure de lettres de référence, nous contacterons les personnes directement). Les candidatures doivent être envoyées à Mickael Decressac (m.decressac@me.com) avant le 15 juin 2018.



Téléchargement(s)

Mise à jour le 6 mars 2018

Contacts

Pour une candidature spontanée, envoyez un email à gincomm[at]univ-grenoble-alpes.fr ou utilisez le formulaire de contact.

Pour les stages de licence et de 3ème, voir les modalités de demande spécifiques sur les pages correspondantes. 

Membres
Associés renforcés
Associés simples