Contenu

x

Moteur de recherche interne

Grenoble Institut des Neurosciences Grenoble Institut des Neurosciences

  • Youtube
  • Linkedin
  • Twitter

Accueil > L'Institut > Actualités

Accéder au plan complet du site

L’aire cérébrale du goût est aussi impliquée dans les mouvements du tympan

le 26 novembre 2010
Recherche, Sciences de la Vie et Santé

Des chercheurs grenoblois revisitent la cartographie du cerveau humain

vign-bouche.jpg

Dans le cerveau, l'aire de Brodmann 43 est considérée comme étant l'aire du goût, mais elle contrôle aussi la déglutition. Pourtant, une récente étude en Imagerie par résonance magnétique fonctionnelle (IRMf) réalisée par le Grenoble Institut des Neurosciences (GIN) et l'Institut de Recherche Biomédicale des Armées (IRBA-antenne CRSSA) a montré que cette interprétation était trop restrictive. Les chercheurs ont en effet découvert que l'aire de Brodmann 43 pouvait également être impliquée dans les mouvements du tympan et des osselets de l'oreille moyenne.

La relation entre l'audition et la déglutition tient au fait que pour bien entendre, il faut équilibrer les pressions au niveau de l'oreille. Lors de variations de pression en altitude ou en plongée, il est par exemple conseillé de déglutir ou de bailler pour équilibrer ces pressions. Le mécanisme physiologique sous-jacent est l'ouverture de la trompe d'Eustache.

Les résultats de l'étude réalisée par les neuroscientifiques du GIN et de l'IRBA suggèrent l'existence d'un lien fonctionnel entre le muscle tenseur du tympan et le muscle tenseur du voile du palais. Ce lien était déjà connu sur le plan anatomique depuis 2002. Il n'avait encore jamais été démontré sur le plan fonctionnel. Ainsi, l'aire de Brodmann 43, région de l'activité orale de gustation/déglutition pourrait également être la région contrôlant l'activité de l'oreille moyenne.

Ce résultat de localisation des mouvements du tympan et des osselets (marteau, enclume et étrier) peut-être intéressant en clinique pour toutes pathologies de l'oreille moyenne non diagnostiquées pas les tests conventionnels.


Référence :

Job A, Paucod J-C, O'Beirne GA, Delon-Martin C (2010). Cortical repesentation of tympanic membrane movements due to pressure variation: A fMRI study. Human brain mapping.


Mise à jour le 21 octobre 2016

Membres
Associés renforcés
Associés simples