Contenu

x

Moteur de recherche interne

Grenoble Institut des Neurosciences Grenoble Institut des Neurosciences

  • Youtube
  • Linkedin
  • Twitter

Accueil > L'Institut > Actualités

Accéder au plan complet du site

Les venins animaux comme outils de recherche et d'identification de nouveaux composés thérapeutiques

le 7 juillet 2017

Soutenance de thèse de Sawsan Al Khoury

vign-these.jpg

Le 7 juillet 2017, Sawsan Al Khoury a soutenu sa thèse intitulée "Les venins animaux comme outils de recherche et d'identification de nouveaux composés thérapeutiques". 

Cette thèse a été préparée au GIN sous la direction de Michel de Waard. 

>> En savoir plus

Résumé : 

Les venins issus d’animaux sont des mélanges complexes de substances toxiques ou non qui sont utilisées pour se défendre contre des prédateurs et/ou pour chasser. Le venin est une solution contenant de nombreux composés avec une part prédominante pour les protéines et les peptides. Le venin d’un seul animal peut contenir plusieurs centaines de substances différentes. Les peptides dérivés du venin peuvent cibler des récepteurs membranaires et des canaux ioniques avec une grande affinité et une haute spécificité. Les animaux venimeux les plus connus sont les serpents, les scorpions et les araignées, et leurs toxines sont largement utilisés dans la recherche comme outils moléculaires et pour le développement des nouveaux traitements. Par conséquent, les venins d’animaux sont des sources naturelles extrêmement riches de découverte de molécules biologiquement actives. Dans ces études, nous avons criblé le venin du serpent égyptien Walterinnesia aegyptia pour l’identification de novo de peptides capables d’activer la motilité des spermatozoïdes in vitro des souris OF1. La Spermatin et X sont deux peptides de 57 et 63 acides aminés respectivement, isolés du venin du Walterinnesia aegyptia par la technique de séparation RP-HPLC suivie par la chromatographie échangeuse de cations. La spermatin et l’actiflagelin sont deux activateurs de la motilité spermatique des souris OF1. La spermatin a été séquencé par séquençage de novo en utilisant i) la digestion des peptides par des enzymes protéases comme la trypsine, la chymotrypsine et la protéase V8, et ii) les techniques de spectrométrie de masse TOF/TOF MS/MS et LC-ESI-QTOF MS/MS. Par contre, c’est la complémentarité entre le séquençage de novo, la dégradation d’Edman et les analyses ESI MS/MS qui a permis l’identification de la séquence de l’actiflagelin. Il semble dès lors que la spermatin et l’actiflagelin peuvent être utilisés comme outils pharmacologiques pour diminuer le taux d’infertilité. De l’autre côté, la maurocalcine (MCa) est un peptide de 33 résidus issu du venin du scorpion tunisien Scorpio maurus palmatus. La MCa est un activateur des récepteurs de ryanodine (RyR1) des muscles squelettiques. Elle stimule fortement la liaison du [³H]-ryanodine aux RyR1 et assure le relâchement du calcium intracellulaire des vésicules du réticulum sarcoplasmique (RS). Différents mutants de la MCa ont été utilisés et les résultats montrent que l’Arg24 joue un rôle critique dans la liaison de la MCa aux RyR1 ou tout au moins dans son impact fonctionnel. D’autres mutations de la MCa sont capables de modifier la liaison du [³H]-ryanodine aux RyR1 mais avec une plus faible efficacité que la séquence sauvage. De plus, la MCa est capable de franchir la membrane plasmique et elle est considérée comme un peptide de pénétration cellulaire. Ici, nous avons montré que la MCa est un substrat de la protéine kinase A in vitro suite à la phosphorylation du résidu Thr26. Nous avons aussi démontré que la MCa P-Thr26 inverse l’effet de la MCa. La MCa P-Thr26 inhibe la liaison du [³H]-ryanodine aux RyR1 des muscles squelettiques du lapin et elle est incapable de favoriser la libération du calcium des vésicules du RS. Alors, la MCa peut être utilisée pour le développement des analogues résistants à la phosphatase. Par ailleurs, nous avons étudié l’effet de l’agent réducteur dithiothreitol ou les agents oxydants le diamide et le peroxyde d’hydrogène sur la stimulation du RyR1 par la MCa ou MC E12A. La maurocalcine améliore la liaison du [³H]-ryanodine aux RyR1 des vésicules seules ou pré-incubées avec le dithiothreitol ou les agents oxydants. L’interprétation des résultats indiquent que la MCa et son mutant sont plus efficaces à activer RyR1 sous des conditions de réduction. Par ailleurs, des résultats ont montré que MCa E12A réduit significativement l’inhibition de la liaison du [³H]-ryanodine aux RyR1 induite par Mg²?.

 


Mise à jour le 28 février 2019

Membres
Associés renforcés
Associés simples