Contenu

x

Moteur de recherche interne

Grenoble Institut des Neurosciences Grenoble Institut des Neurosciences

  • Youtube
  • Linkedin
  • Twitter

Accueil > Fondation GIN > Les pathologies étudiées > La maladie de Parkinson

Accéder au plan complet du site

La maladie de Parkinson

La maladie de Parkinson est une maladie neurologique dégénérative chronique, caractérisée par la destruction lente des neurones à dopamine de la substance noire du cerveau.

Très rare avant 45 ans, cette maladie atteint plus particulièrement les personnes âgées de plus de 70 ans. Près de 120 000 personnes sont touchées en France, et près de 8 000 nouveaux cas sont diagnostiqués chaque année.

C'est la cause majeure de handicap chez les personnes âgées.

Le début de la maladie est très difficile à détecter car le cerveau compense la dégénérescence des neurones grâce au mécanisme de plasticité. Ainsi, les patients ne présentent pas de symptôme avant que 50 à 70% de leurs neurones à dopamine ne soient détruits.

Aucun traitement curatif n’existe à ce jour.

En revanche, le traitement des symptômes est efficace et permet aux patients de retrouver une certaine qualité de vie. Mais l’efficacité tend à diminuer avec l’évolution de la maladie et s’accompagne avec le temps de nombreuses complications, à la fois sur le plan moteur et non-moteur. Dans certains cas, le recours à la stimulation cérébrale profonde peut être bénéfique.



Que font les chercheurs du GIN ?

Les chercheurs du GIN essaient de mieux comprendre les mécanismes neurobiologiques et cellulaires qui sous-tendent les troubles liés à la maladie de Parkinson.

Ils ont pu montrer que l’état anhédonique (absence d’émotion) et dépressif présent dans la maladie pouvait résulter directement du processus dégénératif ou être induit par la stimulation cérébrale profonde. Ils ont également identifié le récepteur dopaminergique D3 comme une cible de premier intérêt pour le traitement de ces troubles.


Les équipes du GIN impliquées

  • Équipe "Stimulation Cérébrale et Neurosciences des Systèmes"  L’équipe « Stimulation cérébrale et neuroscience des systèmes » se focalise sur la compréhension de mécanismes physiopathologiques communs à différentes pathologies psychiatriques et neurologiques. [+]
  • Équipe "Vieillissement cérébral et thérapies" * Déchiffrer les signaux moléculaires qui gouvernent la sénescence neuronale et Élucider les mécanismes pathogéniques responsables de maladies neurodégénératives liées à l’âge telle que la maladie de Parkinson. [+]
  • Équipe "Physiopathologie de la Motivation" * L’objectif principal de notre groupe est de comprendre les mécanismes physiopathologiques qui sous-tendent le développement de symptômes neuropsychiatriques associés aux maladies neurodégénératives comme la maladie de Parkinson (MP). [+]
  • Équipe "Neuroimagerie Fonctionnelle et Perfusion Cérébrale" L’équipe « Neuroimagerie fonctionnelle et perfusion cérébrale » travaille au développement de techniques innovantes d'acquisition et d'analyse en imagerie et spectroscopie par Résonance Magnétique Nucléaire (IRM et SRM) et sur leurs applications précliniques et cliniques en neurosciences. [+]

Les avancées de la recherche





Mise à jour le 18 septembre 2019

Membres
Associés renforcés
Associés simples